Top

Bureaux pour l’ANMV – JAVENE (35)

maître d’ouvrage : Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES)
maître d’oeuvre : DLW Architectes
site : Parc d’activité de la Grande Marche, Javené (35)
bureaux d’étude : AREST (BET structure), KYPSELI (BET fluides), ECGG (Economiste), GCA (VRD)
programme : Bureaux, salle de conférence, salles de réunion et archives en RDC et R+1, parking couvert en rez-de-jardin

surface : 2240 m² SP

coût prévisionnels des travaux : 3 379 000 euros HT
année :  2019

photographe :  François DANTART

Le Parc d’activité de Javené accueille des programmes institutionnels ambitieux au sein d’un paysage de bocages vallonné. Les bâtiments qui y prennent place se caractérisent par leur lisibilité et en particulier Bioagropolis réalisé par Lionel DUNET dont le plan en peigne et la volumétrie nette soutenue par des aplats de bois définit à la fois un gabarit et un panel de matériaux.

Notre projet fait le choix de s’inscrire en continuité de cette architecture franche tout en retravaillant les notions de rigueur, de précision mais aussi de nature, voire de rusticité, véhiculées par l’imaginaire scientifique et le paysage rural. L’expression de ces concepts se traduit autant dans le choix de l’implantation du bâtiment que dans son dessin ou le choix des matériaux.

Il apparaît comme un volume net, sculptural, inscrit dans la pente du terrain avec deux niveaux de référence. L’accès public s’effectue au rez-de chaussée sur un parvis d’accueil. Le niveau rez-de-jardin construit en béton se glisse en dessous pour accueillir un parking couvert et les archives en partie enterrées.

Au-dessus de ce socle en béton, les deux niveaux supérieurs sont réalisés suivant un principe constructif mixte associant un noyau béton, des planchers en bois massif lamellés croisés et des murs ossature bois en façade.

La peau est traitée en aplats de lames de bois de petites dimensions associant trois essences de résineux (douglas, mélèze, red-cedar) et deux essences de feuillus (frêne et peuplier rétifié). Ce panachage accentué par la pose sur champ de certaines planches crée une vibration de la lumière sur la façade contrastant avec les surfaces parfaitement lisses et réfléchissantes des bandeaux vitrés en verre collé.

Les percements rendent lisibles en façade les qualités d’éclairement des bureaux : les baies principalement orientées au nord et au sud sont continues sur toute la largeur, les allèges sont basses, à hauteur des plans de travail. Des percements plus larges associés au hall d’accueil aux salles de conférence et de réunion ouvrent le bâtiment sur l’espace public.

Sur les deux niveaux supérieurs, un patio ménage un éclairage naturel et un espace de convivialité. Deux sheds éclairent les cages d’escalier, participent à la ventilation naturelle du bâtiment et permettent, au même titre que le patio, une ambiance intérieure ouverte et lumineuse.

La matérialité du bois s’exprime à l’intérieur des locaux et apporte un caractère chaleureux par la présence des charpentes, des sous-faces de planchers CLT et des panneaux acoustiques en contreplaqué perforé.